.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Exemples de fiches

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Admin

avatar


♥ Lettres postées : 38
♦ Crédit : Lucy452 & Giphy
♠ Toi :
♣ Célébrité : Hugh Laurie


MessageSujet: Exemples de fiches Jeu 24 Mar - 14:58

Exemples de fiches



FICHE 1 - 1ère partie
Spoiler:
 
Code:
  <center><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Pinyon+Script' rel='stylesheet' type='text/css'><div style ="font-family:pinyon script;font-size:30px;text-shadow:0px 0px 1px;">Prénom Nom</div><img src ="https://41.media.tumblr.com/1693acc328a662436a5d1f06a47bcabe/tumblr_n01in3kbmQ1qa4iv8o1_500.png" style ="width:500px;height:600px;"><div style ="background-color:white;opacity:0.5;padding:10px;width:480px;text-align:justify;height:250px;overflow:auto;font-size:11px;margin-top:-270px;"><div style ="font-family:times;letter-spacing:2px;color:rosybrown;text-align:center;font-size:12px;">bancale c'est pas grave, bancale c'est très bien
    mais tiens moi à distance de mes désirs mesquins</div>Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. </div><div style ="font-size:10px;">© vieux frères.</div></center>

FICHE 1 - 2ème partie
Spoiler:
 
Code:
  <center><table><tr><td><center><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Pinyon+Script' rel='stylesheet' type='text/css'><div style ="font-family:pinyon script;font-size:30px;text-shadow:0px 0px 1px;">Prénom Nom</div><img src ="http://getwebb.org/d/FJWlm2L9" style ="width:200px;height:320px;"><div style ="background-color:white;opacity:0.5;padding:10px;width:150px;text-align:justify;height:200px;overflow:auto;font-size:11px;margin-top:-250px;"><div style ="font-family:times;letter-spacing:2px;color:rosybrown;text-align:center;font-size:12px;">un mot</div>Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. </div></center></td>

    <td><center><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Pinyon+Script' rel='stylesheet' type='text/css'><div style ="font-family:pinyon script;font-size:30px;text-shadow:0px 0px 1px;">Prénom Nom</div><img src ="http://getwebb.org/d/yC8JynPb" style ="width:200px;height:320px;"><div style ="background-color:white;opacity:0.5;padding:10px;width:150px;text-align:justify;height:200px;overflow:auto;font-size:11px;margin-top:-250px;"><div style ="font-family:times;letter-spacing:2px;color:rosybrown;text-align:center;font-size:12px;">un mot</div>Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. </div></center></td></tr></table>

    <table><tr><td><center><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Pinyon+Script' rel='stylesheet' type='text/css'><div style ="font-family:pinyon script;font-size:30px;text-shadow:0px 0px 1px;">Prénom Nom</div><img src ="http://getwebb.org/d/KkqTCN7G" style ="width:200px;height:320px;"><div style ="background-color:white;opacity:0.5;padding:10px;width:150px;text-align:justify;height:200px;overflow:auto;font-size:11px;margin-top:-250px;"><div style ="font-family:times;letter-spacing:2px;color:rosybrown;text-align:center;font-size:12px;">un mot</div>Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. </div></center></td>

    <td><center><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Pinyon+Script' rel='stylesheet' type='text/css'><div style ="font-family:pinyon script;font-size:30px;text-shadow:0px 0px 1px;">Prénom Nom</div><img src ="http://getwebb.org/d/YbW3Dk0X" style ="width:200px;height:320px;"><div style ="background-color:white;opacity:0.5;padding:10px;width:150px;text-align:justify;height:200px;overflow:auto;font-size:11px;margin-top:-250px;"><div style ="font-family:times;letter-spacing:2px;color:rosybrown;text-align:center;font-size:12px;">un mot</div>Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. Elle court, elle court, la maladie d'amour, dans le cœur des enfants de sept  à soixante-dix-sept ans.Elle chante, elle chante, la rivière insolente qui unit dans son lit les cheveux blonds, les cheveux gris. Elle fait chanter les hommes et s'agrandir le monde. Elle fait parfois souffrir tout le long d'une vie. Elle fait pleurer les femmes, elle fait crier dans l'ombre Mais le plus douloureux, c'est quand on en guérit. </div></center></td></tr></table></center>

FICHE 2 - 1ère partie
Spoiler:
 

Code:
  <center><div style="width: 380px; height: 587px; background-image: url(http://25.media.tumblr.com/fabad1ada6c30b21b0408997ec68fcab/tumblr_mp4ox2yUWM1rrdu8mo1_500.jpg);"><br><br><br><div style="width: 260px; border-bottom: 4px double #333333; color: #333333; font-family: times new roman; font-size: 8px; font-style: italic; letter-spacing: 3px; padding-bottom: 3px; margin-bottom: 3px;">TITRE TITRE TITRE</div><div style="opacity: 0.9;"><img src="IMAGE CENTRALE" width="260"></div><div style="width: 240px; height: 200px; background-color: #333333; opacity: 0.8; font-family: tahoma; color: #eeeeee; font-size: 10px; line-height: 90%; text-align: justify; overflow: auto; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; padding-left: 10px; padding-right: 10px; border-bottom: 20px solid #66aaaa;"><br><br> TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE TEXTE <br><br><p></p></div><div style="width: 260px;  color: #fff; font-family: times new roman; font-size: 7px; font-style: italic; letter-spacing: 3px; padding-bottom: 3px; margin-bottom: 3px;">made by .reed</div></div></center>

FICHE 2 - 2ème partie
Spoiler:
 
Code:
  <center><div style="width: 380px; height: 587px; background-image: url(http://25.media.tumblr.com/fabad1ada6c30b21b0408997ec68fcab/tumblr_mp4ox2yUWM1rrdu8mo1_500.jpg);"><br><br><div style="width: 270px; border-bottom: 4px double #333333; color: #fff; font-family: times new roman; font-size: 8px; font-style: italic; letter-spacing: 3px; padding-bottom: 2px; margin-bottom: 2px;">NOM PRENOM</div><table><td><div style="width: 170px; height: 60px; background-color: #333333; opacity: 0.8; font-family: tahoma; color: #eeeeee; font-size: 10px; line-height: 90%; text-align: justify; overflow: auto; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; padding-left: 10px; padding-right: 10px; border-left: 20px solid #66aaaa;"><i>Crois-moi</i>, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  <i>© MYSTERY MACHINE.</i> <p></p></div></td><td><img src="http://i.imgur.com/iSXZlLh.png" style="border: 4px double #333333;width:60px; margin-left:-5px;opacity:0.9;"></td></table>
    <div style="width: 270px; border-bottom: 4px double #333333; color: #fff; font-family: times new roman; font-size: 8px; font-style: italic; letter-spacing: 3px; padding-bottom: 2px; margin-bottom: 2px;">NOM PRENOM</div><table><td><div style="width: 170px; height: 60px; background-color: #333333; opacity: 0.8; font-family: tahoma; color: #eeeeee; font-size: 10px; line-height: 90%; text-align: justify; overflow: auto; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; padding-left: 10px; padding-right: 10px; border-left: 20px solid #66aaaa;"><i>Crois-moi</i>, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  <i>© MYSTERY MACHINE.</i> <p></p></div></td><td><img src="http://i.imgur.com/iSXZlLh.png" style="border: 4px double #333333;width:60px; margin-left:-5px;opacity:0.9;"></td></table>
    <div style="width: 270px; border-bottom: 4px double #333333; color: #fff; font-family: times new roman; font-size: 8px; font-style: italic; letter-spacing: 3px; padding-bottom: 2px; margin-bottom: 2px;">NOM PRENOM</div><table><td><div style="width: 170px; height: 60px; background-color: #333333; opacity: 0.8; font-family: tahoma; color: #eeeeee; font-size: 10px; line-height: 90%; text-align: justify; overflow: auto; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; padding-left: 10px; padding-right: 10px; border-left: 20px solid #66aaaa;"><i>Crois-moi</i>, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  <i>© MYSTERY MACHINE.</i> <p></p></div></td><td><img src="http://i.imgur.com/iSXZlLh.png" style="border: 4px double #333333;width:60px; margin-left:-5px;opacity:0.9;"></td></table>
    <div style="width: 270px; border-bottom: 4px double #333333; color: #fff; font-family: times new roman; font-size: 8px; font-style: italic; letter-spacing: 3px; padding-bottom: 2px; margin-bottom: 2px;">NOM PRENOM</div><table><td><div style="width: 190px; height: 40px; background-color: #333333; opacity: 0.8; font-family: tahoma; color: #eeeeee; font-size: 10px; line-height: 90%; text-align: justify; overflow: auto; padding-top: 5px; padding-bottom: 5px; padding-left: 10px; padding-right: 10px; border-bottom: 20px solid #66aaaa;"><i>Crois-moi</i>, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  <i>© MYSTERY MACHINE.</i> <p></p></div></td><td><img src="http://i.imgur.com/iSXZlLh.png" style="border: 4px double #333333;width:60px; margin-left:-5px;opacity:0.9;"></td></table>
    <div style="width: 260px;color: #fff; font-family: times new roman; font-size: 7px; font-style: italic; letter-spacing: 3px; padding-bottom: 3px; margin-bottom: 3px;">made by .reed</div></div></center>



We Never Change
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://weneverchange.forumactif.org
Exemples de fiches
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
We never change :: Il était une fois.. :: Qui suis-je ? ♦ Je suis qui je suis :: Liens & Topics-